Séparateur à hydrocarbures en acier HYDROPE
en polyéthylèneen polyester

séparateur à hydrocarbures en acier
séparateur à hydrocarbures en acier
Ajouter à mes favoris
Ajouter au comparateur
 

Caractéristiques

Matériau
en acier, en polyéthylène, en polyester

Description

Présentation Les séparateurs d’hydrocarbures permettent de piéger, par différence de densité, les hydrocarbures libres de densité 0,85 (liquides légers) présents dans les eaux de ruissellement. Normes La réalisation des séparateurs d’hydrocarbures est soumise à la norme NF EN 858. NF EN 858-1 Principes pour la conception, les performances et les essais, le marquage et la maîtrise de la qualité. NF EN 858-2 Installation de séparation de liquides légers. Fonctionnement Il est basé sur la différence de densité entre les éléments présents à l'intérieur du séparateur. Les liquides légers, de densité 0,85, remontent à la surface tandis que les matières lourdes, de densité 1, décantent au fond de l'appareil. Volumes utiles Le volume utile d'un appareil est son volume d'eau effectif (la quantité d'eau sous le fil d'eau de sortie). La norme NF EN858 est basée sur le principe de la performance épuratoire. Cependant, nous vous conseillons de définir les volumes utiles de la manière suivante : Volume utile du débourbeur Le volume utile minimum du débourbeur est défini selon la norme NF EN858-1 : Vdeb = 100 x TN Vdeb = Volume utile débourbeur en litre TN = Taille Nominale en l/s Volume utile du séparateur Il peut être défini selon l'équation suivante : Vsep = 90 x TN Vsep = Volume utile séparateur en litre TN = Taille Nominale en l/s Recommandations L’observation d’une corrélation entre le volume utile du compartiment séparateur et les performances épuratoires met en évidence, qu'en dessous de 90 secondes de temps de passage, le phénomène de re-largage des hydrocarbures augmente considérablement, surtout au cours des épisodes pluvieux Q10.
* Les prix s'entendent hors taxe, hors frais de livraison, hors droits de douane, et ne comprennent pas l'ensemble des coûts supplémentaires liés aux options d'installation ou de mise en service. Les prix sont donnés à titre indicatif et peuvent évoluer en fonction des pays, des cours des matières premières et des taux de change.