isolant thermique / en mousse phénolique / pour mur / pour façade
K15

Ajouter à mes favoris dans MyArchiExpo
Ajouter au comparateur Retirer du comparateur
isolant thermique isolant thermique - K15
{{requestButtons}}

Caractéristiques

  • Type:

    thermique

  • Composition:

    en mousse phénolique

  • Usage:

    pour mur, pour façade

  • Format:

    en panneaux rigides

  • Comportement au feu:

    non-combustible

  • Options:

    à haute performance, avec pare-vapeur

  • Conductivité thermique:

    0,02 W/(m.K), 0,021 W/(m.K), 0,023 W/(m.K)

  • Résistance thermique:

    Max: 7,5 m²K/W

    Min: 1,15 m²K/W

  • Épaisseur:

    Max: 45 mm (1,77 in)

    Min: 15 mm (0,59 in)

Description

Panneaux isolants en mousse résolique à très hautes performances pour façades ventilées.

Kingspan Kooltherm K15 est un panneau isolant en mousse résolique pour bardage. Composé d’un cœur sans fibre, il ne cause pas d’irritation de la peau ou des yeux . Pour un rendu esthétique optimal même au niveau des joints entre panneaux de façade, il est habillé sur sa face avant d’une pare-pluie de couleur noire. Cette caractéristique lui offre également une parfaite protection contre les intempéries. Sa très haute performance thermique, son pare-pluie noir intégré et son excellent comportement au feu font de Kooltherm K15 la solution idéale pour l’isolation des façades ventilées. 30% à 40% plus mince qu’un isolant conventionnel en laine minérale, Kooltherm K15 permet de construire des façades sensiblement moins épaisses génératrices d’espace intérieur et de lumière naturelle sources de revenus supplémentaires et de confort. La faible épaisseur de cet isolant à très hautes performances a également un effet direct sur le coût des fixations, encadrements de fenêtre, débords de toits et des accessoires de finition (source d’économies).

Valeur lambda de 0,022 W/mK
Davantage d’espace intérieur et de lumière naturelle
Remarquable comportement au feu (Euroclass B-s1, d0)

La mousse résolique est un isolant rigide doté d’un
ensemble de caractéristiques mécaniques et thermiques
remarquables. Elle est obtenue par transformation de la
bakélite. Ce polymère de synthèse, le plus ancien à avoir
fait l’objet d’applications industrielles à grande échelle
– il est fabriqué depuis 1910 – se distingue en particulier
par sa grande durabilité.